Billets de Train

Les voyages en train sont aussi fréquents que tous les autres modes de transport. Ce qui reste tout de même un véritable casse-tête chinois pour ce type de voyage, c’est l’achat de billet. La non-maîtrise de sa diversité et de son mode d’émission est souvent à l’origine de gros échec de départ en vacances.

Un billet de train : élément fondamental de voyage en toute sécurité

Comme dans tous les modes de transport, la première condition d’embarquement dans un train reste la possession d’un billet. Le billet de train est donc un ticket acheté à l’avance et qui donne à son propriétaire le droit d’accéder dans un train. Selon la disponibilité et le désir de chacun, il existe une diversité de type de billets sur le marché. On peut les subdiviser en deux grandes catégories : les billets comportant les indications de réservation et les billets qui n’en possèdent pas. La première catégorie est constituée d’un document comprenant le ticket et sa réservation. Le document donne alors des indications sur le numéro du train, le numéro de la voiture et celui du siège, sans oublier l’heure de départ du train. Ce genre de ticket n'est valable que pour un train, une voiture et un siège bien précis. On retrouve généralement ces types de billets lorsqu’on choisit de voyager par TGV, Thalys ou Eurostar. Il existe aussi le cas où le ticket et la réservation sont séparés. Dans ce cas, lorsque le client a loupé sa réservation, à défaut d’en payer une autre, il peut encore, pour le même document, utiliser le ticket dans un autre train où la réservation n’est pas exigée. La deuxième catégorie concerne les billets qui ne possèdent pas de réservation. Ce sont des tickets valables pour un trajet bien précis, mais que le propriétaire peut l'utiliser pour accéder à n’importe quel train, généralement des trains locaux ou régionaux.

Quels sont les types d’offres ou les modes d’acquisition de ces billets ?

Les modes d’acquisition des billets de train sont variés et dépendent, en principe, du type de train choisi ou simplement de la destination (train local ou train reliant deux villes de deux pays différents). Pour un même voyage de train, on peut donc choisir de payer cash ou via un compte électronique. La différence va se situer au niveau de l’efficacité et/ou de l’authenticité du billet acheté. Le temps est, bien entendu, considéré ici comme le facteur le plus important dans la prise de décision du choix de l’un ou l’autre mode d’acquisition. Il existe donc ici trois modes d’acquisition : l’achat à l’avance dans une agence, l’achat à la gare et l’achat en ligne. Pour chacun de ces types, le temps mis pour l’acquisition des billets est très important. Le client peut décider de choisir le mode le plus contraignant si le facteur coût pouvait avoir une influence positive sur son budget. 

Quelques astuces pour identifier le meilleur mode d’acquisition

Il n’est pas utile d’acheter un billet de train à l’avance pour les voyages régionaux ou locaux à l’intérieur d’un pays ou encore les intercités. Il suffit ici d'acquérir son ticket dans un guichet de la gare voyageur ou via une machine appelée automate et de le composter. Il n’y a donc aucun avantage en termes de baisse de coût en optant pour un achat à l'avance. Par contre, pour les TGV, Thalys, Eurostar et les intercités grandes lignes, il faut acheter le billet à l’avance parce que la réservation est obligatoire. Cependant, pour les voyages de nuit, il est possible d’obtenir un ticket dans les dernières secondes, car, à cette période, les trains ne sont pas toujours pleins. Quant aux achats en ligne, c’est l’option la plus répandue et la moins pénible. Son avantage est double : il est rapide et il comporte des réductions de coût lorsqu’il s’agit d’une délégation de plusieurs personnes comme des colonies de vacances. La seule contrainte reste cependant la réservation qui doit avoir lieu 90 jours à l’avance. Ce type de billet concerne essentiellement les longues distances.