Cartes SIM Prépayées

Les cartes SIM prépayées font leur apparition avec l’avènement des téléphones portables. En d’autres termes, la carte SIM est le seul moyen d’être connecté à un réseau à travers un appareil (téléphone ou tablette). Au fur et à mesure, elle tend à se miniaturiser pour s’adapter aux appareils qui optent pour la discrétion. 

La carte SIM prépayée : une flexibilité à nulle autre pareille

La carte SIM a pour définition en anglais « Subscriber Identity Module » qui signifie en français « module d'identification de l'abonné ». Techniquement, une carte SIM est une puce électronique. Dotée d’une capacité comprise entre 32 et 128 ko, la puce contient, non seulement, des informations sur son propriétaire, mais surtout des données sensibles et les paramètres de connexion au réseau. Elle a pour fonction principale de conserver confidentiellement toutes ces informations sur l’identification d'un abonné. Les propriétaires sont des abonnés par le simple fait que le droit d’utilisation s’acquiert chez un opérateur de la téléphonie ou un fournisseur d’accès internet qui enregistre au préalable le client. C’est là, toute la différence avec les cartes SIM prépayées. Celles-ci ne peuvent être sollicitées que par ceux qui ne souhaitent payer exactement que ce qu’ils consomment. Elle s’adapte donc bien à la souplesse et à la flexibilité des consommateurs. Elles sont considérées comme des alternatives aux cartes SIM obtenues après abonnement qui ont beaucoup de contraintes. Comme elles ont une période de validité bien limitée, elles peuvent donc être utilisées pour un but précis, par exemple pour passer juste un appel vers un pays étranger. 

Offres de cartes SIM prépayées différentes de « Pay as you go »

Pour les cartes SIM prépayées, le crédit acheté peut être consommé pour les divers services offerts par l’opérateur : appels, SMS, MMS, Internet. Le numéro est automatiquement hors service après épuisement du crédit sauf si l’on souhaite encore recevoir quelques appels avant la fermeture définitive de la ligne. Pour l’acquérir, trois possibilités se présentent aux clients selon les offres disponibles. À défaut d’acheter juste une simple carte SIM prépayée pour l’insérer dans le téléphone portable déjà disponible, il existe deux autres options. La première est constituée de « Packs » ou « Kit » complets comprenant à la fois un téléphone, une carte SIM et une recharge. Le deuxième « Kit » comprend une carte SIM et une recharge. Cette dernière option n’est recommandée que pour des utilisateurs qui disposent déjà d’un téléphone mobile. 

Quelques astuces avant une éventuelle acquisition d’une carte SIM prépayée

Il est important de distinguer ici la validité de la ligne ou du numéro et la validité de la recharge. La validité de la recharge concerne le délai d’utilisation du crédit (émettre les appels), tandis que celle de la ligne concerne le délai d’utilisation du numéro (recevoir des appels). Il est important de bien maîtriser ces détails pour éviter de mauvaises mésaventures. Le numéro est automatiquement désactivé dès l’expiration du délai sauf si on le crédite pour le conserver. Il est donc conseillé de bien évaluer le montant à consommer pour une période donnée au risque de perdre complètement le crédit restant. Aujourd’hui, devenue de plus en plus vulgaire, la carte SIM prépayée n’attire plus trop les consommateurs à cause des désagréments du respect des délais. Certains opérateurs la délaissent même déjà peu à peu. Cependant, cette carte peut encore être avantageuse pour quelques exceptions : pour émettre des appels brefs (dans ce cas, on n’a pas besoin de surveiller sa validité) ; pour des expatriés et de ceux qui vont à l’étranger pour un séjour de courte durée.