Offres Internet, Télévision et Téléphone

Les offres d’abonnement pour l’accès à l’internet, au téléphone et à la télévision sont fournies, soit par un fournisseur d’accès internet, soit par un opérateur de la téléphonie. C’est une option qui reste la plus avantageuse, pas seulement pour des raisons de coûts pratiqués. Elle est surtout celle qui est plus pratique compte tenu de sa flexibilité.  
 

L’apparition des abonnements dits « Triple play »

C’est en 1990 aux États-Unis que cette offre de trois services des télécommunications fait son apparition. Les abonnements qui donnaient accès séparément à internet, télévision et téléphone avaient jusque-là deux défauts. D’une part, les charges liées à la maintenance des trois canaux faisaient monter le coût des abonnements.  D’autre part, il devenait difficile, pour beaucoup de ménages, de consacrer un lourd budget pour la communication (internet, Téléphone). Cette situation rendait plus difficile la concurrence pour trois produits à la fois ayant des rôles supplémentaires. Les opérateurs finissent par trouver une stratégie pour faire payer à moindre coût. Les câblo-opérateurs (les fournisseurs d’images TV par câble) ont été les premiers à proposer, aux consommateurs, les modems-câbles. C’étaient des appareils capables de fournir, à la fois les contenus TV et internet. Les entreprises de téléphonie américaine comme RBOC, se sentant menacé, innove avec l’introduction sur le marché, des modems permettant des accès commutés avec internet à haut débit. D’où l’apparition des modems 56Kbit/s ou le RNIS. C’est la meilleure possibilité pour avoir accès à la fois à la télévision, internet et au téléphone. D’où l’avènement de la technologie ADSL et plus tard de l’ADSL 2+ et VDSL 2. Longtemps réservé aux entreprises pour son coût élevé, ce type d’abonnement n’a été proposé aux ménages que quelques années plus tard, notamment en 2002, pour ce qui concerne la France.
 

Quelles sont les offres disponibles sur le marché des abonnements ?

L’offre la plus répandue et la plus fiable en matière de débit est assurément celle de la fibre optique FTTH et radio (WiBro et WiMAX). Elle est plus recommandée que celle de la fibre cuivrique ADSL ou VDSL2. Cette dernière offre est beaucoup adaptée pour une meilleure réception des services internet, télévision et téléphonie en dégroupé. Si la zone d’habitation n’est pas encore couverte par la fibre optique, l’abonnement à fibre cuivrique doit être bien choisi en fonction de certains critères (voir ci-dessous) afin d’avoir une connexion maximale. Si ces critères sont respectés, il ne restera plus qu’à choisir le débit et le type d’abonnement souhaité en fonction de la bourse disponible. 
 

Quelques conseils pour l’accès à la meilleure offre

La première chose à faire lorsque le besoin d’un abonnement internet, télévision et téléphone se fait sentir, c’est de vérifier son éligibilité. Cette étape importante permet de savoir à peu près les opérateurs disposant d’un accès facile dans la zone d’habitation. Le terme le plus utilisé ici c’est le dégroupage qui est le fait, pour un opérateur, de disposer ses propres câbles au lieu de les louer chez ceux qui en disposent déjà. Pour réussir cette étape, il faut tester le débit internet. Il permettra de savoir si l’opérateur propose des offres dégroupées. Auquel cas, son débit pourra être de bonne qualité. L’autre étape à vérifier, c’est la distance qui sépare le logement à la centrale téléphonique dont dépend l’opérateur sollicité. Plus le logement est loin de cette centrale, plus le débit baissera également. Inutile donc de se fier aux données communiquées par les différents opérateurs qui proposeraient jusqu’à 20 Mb/s qui est rarement atteint par les logements plus proches. Inutile également de vérifier l’accès au téléphone, puisque l’accès à internet donne droit au téléphone IP (VoIP). Par contre, pour bénéficier de la télévision, l’opérateur doit disposer d'un dégroupage afin d’offrir des bouquets de chaînes TV.