Assurance Vie 50+

Une assurance vie est un contrat qui permet à l’assuré de préparer sa retraite. Cela passe par la constitution d’un capital retraite selon la capacité financière du demandeur. Ce dernier pourra recevoir un revenu supplémentaire grâce à ce contrat. Dans cette gamme de produits, on retrouve une offre spécifique à savoir l’assurance vie 50+.

Assurance vie 50+ : conditions et protections

L’assurance vie 50+ offre une couverture d’assurance vie en cas de décès accidentel ou naturel. Il couvre les frais funéraires, les dernières responsabilités du défunt et les dépenses telles que les études des enfants ou l’entretien du logement. Il prend également en compte un revenu d’adaptation adressé aux survivants dans la première année après le décès. Il faut noter que le montant d’assurance ou la protection offerte n’est pas la même selon qu’il s’agisse d’un décès naturel ou d’un décès accidentel.

Pour souscrire à cette assurance, il faut avoir entre 50 ans et 70 ans. Le demandeur ne subit pas d’examens médicaux. Mais, il doit fournir des informations sur sa santé selon les questions qui lui seront adressées. Cela concerne généralement des traitements éventuels liés à certaines maladies, dont le sida, l’Alzheimer ou le cancer, le séjour dans un établissement de soins prolongés ou autres. La prime octroyée dépend de l’âge de l’assuré et du montant de la protection. Elle est plus élevée pour un âge plus avancé.

Pourquoi choisir une assurance vie 50+ ?

L’assurance vie 50+ peut être un complément à une assurance vie ou être une solution à des besoins spécifiques. Elle offre plusieurs avantages. D’abord, elle donne la possibilité de désigner ses petits-enfants comme bénéficiaires afin de leur garantir un montant fixe qui n’est soumis à aucun impôt ou aux effets de succession. Ensuite, elle permet de payer les frais de funérailles sans utiliser l’héritage, sans faire recours à la succession. Enfin, elle renforce la couverture d’assurance vie déjà souscrite, mais qui diminue lorsqu’on va à la retraite.

Comment choisir le contrat qui correspond ?

Plusieurs préliminaires permettent de mieux choisir sa formule. Lorsqu’on est à la retraite, les besoins sont différents en grande partie. On consacre plus de ressources aux activités de loisirs, pour la santé et le bien-être. Dans le même temps, certains besoins deviennent secondaires et parfois disparaissent du budget à l’exemple du financement des études. Par conséquent, il faut connaitre son budget pour fixer l’épargne nécessaire. On peut faire une simulation avec le montant de sa pension, de ses dépenses et en tenant compte de son profil de retraité. Cela permet d’avoir une solution d’épargne selon son budget.

On peut solliciter l’aide d’un conseiller pour la définition du budget et de l’épargne. Dès que ce contrat est signé, l’assuré recevra un revenu complémentaire selon ses besoins. Cela peut être des rachats programmés ou partiels à une fréquence qu’il définit ou des revenus garantis à vie par aliénation du capital (en partie ou en totalité) pour une transformation en rente. Pour ce deuxième cas, l’assuré peut désigner un bénéficiaire (révocable ou irrévocable) à qui le montant de la rente sera reversé. On parle alors d’option réversion.