Assurance Santé

Pendant que le budget santé est en hausse, l’offre de la sécurité sociale est en baisse. Son assurance maladie ne couvre pas tous les frais liés aux soins. D’où la nécessité de souscrire à une assurance santé ou complémentaire de santé. Néanmoins, son choix n’est pas simple face aux options proposées.

L’assurance maladie et ses garanties

Une assurance maladie est une offre gérée par la Sécurité sociale qui couvre tous les risques de maternité, de maladie, d’invalidité ou de décès. Elle rembourse les dépenses de santé liées à l’achat de médicaments, aux indemnités journalières, au paiement du médecin, aux frais dentaires, optiques et d’hospitalisation. Encore appelée régime obligatoire, elle prend en charge toute personne affiliée à la Sécurité sociale qui est rattachée à une caisse d’assurance maladie selon son régime et sa localisation.

La complémentaire santé et sa couverture

La complémentaire santé est une offre qui couvre les frais que la sécurité sociale avec son assurance maladie ne prend pas en compte. Cette part restante appelée le ticket modérateur est remboursée sur la base des tarifs conventionnels fixés par la Sécurité sociale. Il peut donc arriver que les dépassements d’honoraires ne soient pas couverts.

Niveau de couverture

La complémentaire santé est généralement prise en charge par les mutuelles et le niveau de couverture varie d’un organisme à un autre. On retrouve généralement la garantie de base ou formule ticket modérateur, le contrat intermédiaire et le contrat haut de gamme qui convient pour les appareillages et les soins dentaires. Dans ce contrat, les assureurs proposent des garanties pour la prévoyance, les prestations médicales, l’ostéopathie, la maternité, l’hospitalisation, les soins optiques et dentaires. On peut compléter la couverture avec une surcomplémentaire.

Types de mutuelles

Les offres des assureurs sont classées en trois catégories. On a la mutuelle individuelle plus variée qui inclut les mutuelles familiale, étudiante, senior, fonctionnaire et expatrié. Les deux autres sont la mutuelle entreprise qui est collective et la mutuelle professionnelle pour les commerçants, les artisans et les professions libérales. Pour les personnes ayant de faibles revenus, il y a des offres spécifiques telles que la protection universelle maladie, la mutuelle CMU ou l’aide pour une complémentaire santé.

Comment bien choisir sa complémentaire ?

La première étape consiste à voir ce que contient le contrat collectif d’entreprise. Il faut tenir compte des garanties déjà prises en compte afin de savoir quelle offre choisir. Dans le cas d’un contrat collectif d’entreprise à adhésion facultative, l’employé n’est pas obligé d’y souscrire si l’offre n’est pas avantageuse pour lui. Dans le contrat obligatoire, il doit s’y soumettre, mais peut ajouter une surcomplémentaire.

La deuxième étape de choix consiste à vérifier les délais de carence, c'est-à-dire la période de non prise en charge de certaines garanties du contrat. Ils sont négociables et il est préférable que cela soit fait avant la signature du contrat. Pour finir, le tiers payant est un critère important du contrat de complémentaire santé. Avec cette option, le ticket modérateur lié à certains frais de santé est pris en charge via un accord signé avec les professionnels de la santé.